Projets de transformation : 5 façons sûres d’échouer

De nombreuses raisons expliquent pourquoi certains projets de transformation échouent.

Une simple recherche sur le web permet de découvrir les principales causes, et je partage ces analyses.

En substance, les programmes de transformation échouent, ou ne produisent pas les résultats escomptés, en raison d’une incapacité à remettre en question le statu quo et à proposer une alternative durable.

Tout d’abord, avez-vous remarqué le changement de sémantique ?

➡️ Le terme « changement » a évolué en programmes de « transformation ».

Le terme « transformation » implique qu’une organisation et ses employés peuvent évoluer et se transformer grâce à un processus.

En revanche, le terme « changement » peut suggérer une approche plus radicale, un évènement plutôt qu’un processus, véhiculant parfois le message que la structure ou l’équipe actuelle n’est « pas assez bonne ».

➡️ Un aspect fondamental à prendre en compte lorsque l’on s’engage dans un programme de transformation est le « pourquoi ».

Les raisons doivent être motivantes si vous souhaitez bénéficier de l’intelligence collective et obtenir l’adhésion de vos équipes.

Alors, pourquoi s’engager dans un programme de transformation ? Est-ce parce que :

– Le marché a évolué et une adaptation rapide est nécessaire ?

– Vous lancez de nouveaux produits et services ?

– La réduction des coûts est impérative ?

Cette clarté est primordiale.

Mon expérience personnelle et les nombreux entretiens que j’ai menés me font identifier cinq défauts qui garantissent l’échec des programmes de transformation :

🚫 Confondre évènement et processus

Une présentation PowerPoint et un séminaire sont de simples évéènements. Sans un programme solide aligné sur les résultats attendus, vos ambitions ne seront rien de plus qu’un « slogan bien documenté ».

Que restera-t-il de votre plan dans six mois ?

🚫 « Tout le monde se transformera ou personne ne se transformera« 

Certaines transformations visent principalement le bas de l’organigramme.

Si la direction générale ne joint pas le geste à la parole, votre programme est voué à l’échec.

🚫 Ne pas s’attaquer à « l’éléphant dans la pièce« 

Lorsque les programmes se concentrent sur des changements « cosmétiques » (du niveau tactique) plutôt que sur des améliorations structurelles, l’impact sera de courte durée. S’attaquer aux causes profondes et remettre en question les pratiques commerciales existantes permet d’obtenir de meilleurs résultats.

🚫 Des indicateurs de performance non pertinents pour mesurer la réussite et le progrès

Le nombre de réunions organisées est un indicateur non pertinent, c’est un simple indicateur de type « cocher la case ».

Des facteurs tels que l’élément humain, les goulets d’étranglement organisationnels et la pression opérationnelle du quotidien doivent être évalués et traités pour garantir le momentum.

🚫 Les responsables du projet sont-ils crédibles… et compétents ?

Les programmes de transformation ne doivent pas négliger le facteur humain.

Au-delà des outils, des processus et des éléments tangibles, le comportement est essentiel pour atteindre les résultats souhaités. Les personnes à l’origine de la transformation et « l’équipe responsable » du projet seront évaluées (par l’ensemble de l’organisation) en fonction de leur crédibilité interne et de leur capacité à conduire le changement.

A l’inverse, pour réussir la mise en œuvre et en récolter les fruits, il est nécessaire de se concentrer sur les points suivants :

✅ S’assurer que le changement soit un processus continu, et non un évènement ponctuel.

Le coup d’envoi n’est que le début, pas le programme lui-même.

✅ Favoriser la responsabilité collective plutôt qu’une approche descendante

En particulier si votre entreprise a un historique d’initiatives de courte durée. Encouragez les initiatives et les propositions émanant de la base.

✅ Célébrez les réussites et les étapes importantes.

Après avoir « secoué l’arbre », quels résultats bénéfiques ont été obtenus ?

✅ Il faut toujours répondre à la question « Qu’est-ce que j’y gagne ? »

Il peut être difficile d’impliquer l’ensemble de l’organisation et le statu quo est tentant si les avantages, pur chacun, ne sont pas clairement démontrés.

🎯 Enfin, n’oubliez pas que « tous les regards sont tournés vers la direction générale ».

Le fait de « joindre le geste à la parole » facilite considérablement votre programme de transformation, car on attend du management qu’ils l’incarnent.

Vous souhaitez discuter de l’accélération de votre programme de transformation des ventes ? Parlons-en !

Réservez votre créneau dès maintenant pour discuter de vos défis commerciaux et découvrir des quick wins dans le cadre d’un échange de 30 minutes !

Copyright ©

Contact Info

© 2022 Created by L’entreprise 3.0